mercredi 1 septembre 2010

Partenaire du projet Cosefamie


Le projet COSEFAMIE Aidants Familiaux s’inscrit dans le cadre du programme européen Leonardo da Vinci. Ce programme, destiné à promouvoir une Europe de la connaissance, à donner une impulsion aux systèmes de formation et d’enseignement européen, met l’accent sur l’apprentissage tout au long de la vie, un développement économique harmonieux et une plus grande cohésion sociale.
Le projet COSEFAMIE Aidants Familiaux mise, parmi d’autres mesures, sur l’amélioration de la transparence et de la reconnaissance des qualifications et des compétences, y compris celles acquises d’une manière non formelle, c’est-à-dire sans accréditation professionnelle.
Le projet COSEFAMIE Aidants familiaux s’attache à :
  • Etablir une grille commune de compétences transversales et spécifiques, propres au profil de chaque personne aidée (en fonction de l’âge, du handicap, etc),
  • Comparer cette grille avec les différents types de formations qualifiantes existant dans chaque pays européen, afin de fournir une ou des formations complémentaires favorisant l’insertion professionnelle des aidants,
  • Comparer la grille des compétences acquises avec les besoins identifiés dans les entreprises du secteur tertiaire,
  • Favoriser l’accès des aidants familiaux à l’information concernant les mesures d’accompagnement,
  • Au niveau expérimental :
  1. Accompagner les aidants familiaux dans la reconnaissance des compétences acquises de manière informelle (le Guide de l’aidant familial du Ministère français de la Santé et de la Solidarité sera le point de référence),
  2. Proposer aux aidants familiaux de réaliser un bilan des compétences qu’ils ont acquises dans le cadre de l’accompagnement d’un de leurs proches,
  3. Proposer des modules de formation (complémentaires aux compétences acquises) ou d’orientation auprès des organismes de formation compétents),
  4. Faire des propositions de positionnement dans le Cadre Européen des Certifications et intégrer ces propositions dans la Charte de l’aidant familial.
Les résultats du projet seront exploités utilement par les demandeurs d’emploi et les actifs du secteur des soins aux personnes dépendantes.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire